ALERTE FÉMINISTE: PROFESSEUR ASSASSIN EN LIBERTÉ

Je diffuse l’appel que j’ai reçu ce soir:

Le 9 avril passé, Martin Manrique Mansour a assassiné Cécile Denise Acosta Reynaud avec uneimmense cruauté. Cécile était citoyenne méxico-francaise, vivait en Inde, et avait une petite fillede 6 ans dont le père voulait la garde. Il l’a démembré, l’a mise dans une valise et y a mis le feu. Atravers ses déclarations qui donnaient des détails sur l’état du corps de Cécile, que seul l’assassinpouvait connaître, Martin Manrique avouait son crime. Le mobile de son acte peut être clairementidentifié ainsi que les différentes formes de violence exercées contre Cécile antérieurement.Malgré cela, Martin Manrique, principal inculpé dans l’affaire, a réussi à être libéré sous caution le24 juillet.

La famille Manrique a una influence notable dans les hautes sphères du pouvoir méxicain. Nous sommes une fois de plus face à une impunité totale dans un cas d’assassinat de femme.

Nous voulons alérter toutes les femmes du monde, qu’une fois de plus, un assassin de femmes court librement dans les rues pour qu’elles prennent leurs propres mesures de sécurité. Nous sommes convaincues que la sécurité commence para la diffusion de l’information et de la photo de l’assassin.

On lance un appel à toutes les organisations et collectifs feministes pour qu’elles réalisent une action concrète dans leur localité pour dénoncer et mettre en lumière le meurte de Cécile Acosta de facon a rompre le silence qui s’impose toujours lors des assassinats de femmes.

Le silence est le complice idéal du féminicide (assassinats structurels de femmes), ainsi que tous les discours qui délégitiment la femme assassinée ou ceux qui la rendent responsable de son propre meurtre. L’alerte féministe peut nous servir d’instrument pour démonter tous les scénarios qui promeuvent le féminicide pour y mettre un terme.

Les féminicides NE sont PAS des cas isolés, exécutés par des fous. Il s’agit d’un système social qui permet, justifie et légitime les assassinats de femmes par des hommes dans le monde entier, qui commence par la violence quotidienne et le control du corps des femmes.

On tue Cécile chaque fois que les discours justifient ou minimisent la gravité politique de son meurte, et chaque fois que sa voix n’est pas écoutée.

La violence masculine qui tue les femmes est un problème politique. Le féminicide est la forme qui permet littéralement de nous faire disparaître de l’histoire, de passer sous silence nos voix, et de nier notre autonomie et liberté.

CÉCILE VIT DANS NOTRE MÉMOIRE
PAS D’OUBLI, DE SILENCE, NI DE PARDON
NOUS SOMMES TOUTES CÉCILE

Collectif Ali Somos Todas

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour ALERTE FÉMINISTE: PROFESSEUR ASSASSIN EN LIBERTÉ

Les commentaires sont fermés.